Des informaticiens au service de la liberté intellectuelle

Progilone a participé, en 2016, à la conférence BOBCATSSS qui rassemble des professionnels du monde documentaire et des chercheurs en science de l’information. Cette manifestation a placé l’accent sur les mutations des bibliothèques dans un univers toujours plus connecté ainsi qu’à la transformation du métier de bibliothécaire dans notre société changeante. Le cœur des discussions a tourné autour d’une thématique majeure pour notre société : la liberté intellectuelle.

Cette dernière, brillamment défendue par le professeur émérite Paul Struges de l’université de Loughborough, représente un droit mais aussi un devoir. D’un côté, elle incarne cette liberté fondamentale d’accéder à notre patrimoine culturel et à l’épanouissement intellectuel. D’un autre côté, elle nous rappelle toute l’importance de cultiver notre curiosité afin d’enrichir notre vision du monde et de garder notre esprit ouvert. Il est donc crucial pour nos institutions culturelles de faciliter nos démarches d’accès à notre patrimoine culturel. Pour y parvenir, les nouvelles technologies doivent se mettre au rythme des professionnels des bibliothèques, musées et autres centres documentaires pour, ensemble, travailler efficacement au service de notre liberté intellectuelle. Ce n’est qu’en travaillant dans la même direction que tous les acteurs de notre cher patrimoine culturel pourront cultiver des solutions à la hauteur des attentes des usagers de nos institutions culturelles.